Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Publié le 23 Juin 2016

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Hello tout le monde 

 

Pour une fois, je m'incruste dans le blog de ma belle un peu plus tôt que d'habitude car j'ai eu la chance de participer au voyage à Las Vegas organisé par PartyLite. Je tiens d'ailleurs à remercier de nouveau toute l'équipe de ma belle, sans votre travail acharné, votre motivation et votre énergie je n'aurais pas pu vivre ce que j'ai vécu alors du fond du cœur merci à vous. Et surtout un immense merci à ma belle qui n'a jamais rien lâché, qui a abattu un travail de dingue pour que je puisse vivre avec elle ce voyage alors mille milliards de pensées pour toi ma belle pour ce magnifique cadeau. Et maintenant place à ma petite chronique ;) 

 

Après, un joli périple pour arriver jusqu'à l'aéroport (merci la SNCF avec son retard de train, son RER pas accessible ça vous met une bonne montée de tension pour commencer) nous voilà enfin à attendre l'enregistrement pour embarquer dans l'avion direction Las Vegas, même si c'est "vrai" je n'arrive pas à me dire que c'est réel on part vraiment pour Las Vegas c'est pas une blague :) , le voyage se passe sans trop d'encombre même si l'attente pour valider ce fichu ESTA prend juste quinze plombes par personne nous rajoute un bon 4 heures de trajet en plus, ce qui nous fait un joli total de 16 heures de voyage. Il est 23 heures heure locale, nous arrivons à Las Vegas et la 1re chose qui me frappe c'est la chaleur aride et sèche qui nous frappe comme une gifle en passant les portes de l'aéroport, ça lance direct le voyage vu la chaleur y a aucun doute on est bien à Vegas au milieu d'un désert. Les lumières brillent au loin, nous montons dans le bus qui nous attend et qui va nous déposer à l'hôtel en passant par le strip histoire de nous faire rêver encore plus et ça marche à fond. On vient tout juste d'arriver et déjà on en prend pleins les yeux, les lumières claquent de partout, tous les hôtels casinos nous font de l'œil c'est magique. Arrivé à l'hôtel, nous sommes accueillis un par un par Christophe, Sandra-Laure et Céline dans un petit salon de l'hôtel ou nous découvrons petit à petit quels sont les heureux français de PartyLite à avoir gagné le voyage. Car même si les attentes entre les vols nous ont permis de faire connaissance je me rends compte que je n'ai pas finis de découvrir de nouvelles têtes au cours de ce voyage. Nous sommes tous bien claqués donc nous ne restons pas très longtemps et nous montons dans notre chambre au 20e étage, où nous avons une vue incroyable sur Vegas, en fait à ce moment-là je me suis dit c'est comme dans les films sauf que nous y sommes pour de vrai c'est une sensation assez étrange mais terriblement grisante.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Jour 1 : Le réveil se fait facilement vu que nous sommes dans le "bon" décalage horaire" nous prenons un petit déj. en admirant cette vue qui ne cessera de me subjuguer tout au long du séjour. Nous nous équipons pour notre découverte du strip, vêtements d'été, casquette, lunettes de soleil obligatoire et surtout un maximum d'eau (merci PartyLite en passant pour les gourdes offertes dans notre chambre) car même si notre chambre est climatisée, il n'est pas bien dur de se rendre compte que la chaleur va être présente une fois dehors.

Nous descendons vers notre point de rdv nous contournons l'immense place réservée aux machines à sous, qui font un bruit à la fois familier et nouveau. Et nous retrouvons tous ceux qui ont bien voulu partager avec nous notre découverte du strip c'est-à-dire Magali, Audrey, Sabrina, Betty, Séverine et Fred. Comme prévu, la chaleur frappe dès que l'on sort dehors, nous sommes tous comme des gosses à regarder partout et à tout prendre en photo, on ne peut pas faire 2 mètres sans qu'il y ait un truc à photographier tellement tout est différent et beau. Les trottoirs sont justes nickels, tout incite à flâner et prendre son temps, les rues sont immenses vu qu'il faut compter minimum 5 voies de circulation dans un sens et 5 voies de circulation dans l'autre sens. Ils ont eu la très bonne idée de mettre des passerelles entre les routes pour que nous puissions passer d'un côté de la rue sans devoir traverser ces artères bondées en permanence. Nous alternons toute la matinée entre pause photo du mirage, du Island Treasure, du Venitian en passant par le Ceasars Palace, le Bellagio et repérage dans les boutiques de souvenirs pour profiter de la clim un peu, même si je suis agréablement surpris par ma tolérance à cette grosse chaleur qui est très différente de celle que l'on a en France.

Tous les casinos passent sous l'objectifs et même les graffitis et autre curiosité propre à Vegas. 

Nous voilà rendu dans un immense centre commercial ou nous cherchons à manger un petit bout après une bonne matinée de marche et nous atterrissons dans un lieu juste improbable ou le plafond reflète le ciel, je peux pas l'expliquer autrement c'est comme si le ciel c'était poser juste au-dessus de nous, ce qui donne à ce lieu une atmosphère apaisante et très particulière comme si nous étions un peu "hors du temps" c'est très agréable. Nous arrivons à sortir victorieux de notre repas parce que savoir quoi payer après manger représente un vrai challenge vous pouvez me croire.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

L'après-midi nous permet de compléter notre nouvelle collection des casinos de Las Vegas, tous plus beau les uns que les autres le tout entouré d'écrans juste hors normes, ici c'est clairement le royaume de la surenchère, il faut absolument faire plus beau, plus grand que le casino voisin pour attirer le plus de monde. Les américains ont d'ailleurs une expression pour ça, ils disent "It's bigger than life" et c'est exactement ça, plus grand que la réalité. Au cours de notre périple, nous croisons des styles vestimentaires juste improbables mais qui ici passent comme tout à fait normal ça nous surprend tous, et je vous passe les mecs déguisés en Spiderman ou Dark Vador qui se proposent pour une photo contre 1 dollar. 

Nous arrivons jusqu'au magasin M&M’s, 4 étages dédiés à ça, on peut pas passer à côté, c'est incroyable la quantité de M&M’s disponibles en fonction des couleurs, de la voiture de Nascar en plein milieu du magasin, des statues géantes de nos petites pilules favorites et de tous les fringues associées à cette marque, un magasin hors norme comme d'hab en fait ici. Nous poussons même notre route jusqu'au Luxor un casino incroyable en forme de pyramide, sans oublier le New York New York qui vous propose rien de moins qu'un grand huit comme devanture mais la fatigue commence à se faire sentir alors nous décidons de retourner à l'hôtel afin de profiter de sa piscine et de son jacuzzi, un pur moment de bonheur de se baigner par cette chaleur.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

La soirée sera consacrée à la découverte du vieux Vegas plus au nord du strip, nous repartons donc avec notre petit groupe pour découvrir un endroit improbable, le tube lumineux qui court sur près de 2 kms quand même, rend la rue complétement différente, les images misent en musique sont impressionnantes mais le plus étonnant c'est l'activité qui y règne. Tous les 7 ou 8 mètres vous avez un ou des artistes qui se produisent des magiciens, des graffeurs, des batteurs sur des seaux , des Spiderman, des Iron-Man, et autres déguisement beaucoup beaucoup plus exotiques si vous voyez ce que je veux dire, le tout entrecouper de salle de concert à ciel ouvert ou le Jon Bon Jovi du pauvre, se dispute les spectateurs avec un chanteur de country et Elvis en fin de carrière avec une bonne bedaine bref un spectacle totalement improbable et hallucinant, pour ma part j'ai résumé ce lieu à un "zoo" tellement il y a un écart entre tous ces artistes , c'est un énorme pêle-mêle artistique ou le mauvais goût ne semble pas exister ce qui au final vous donne des scènes comme venues d'ailleurs, se sont ces images improbables qui clôtureront notre 1ère journée à Vegas et quelle journée !

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Jour 2 : Réveil assez tôt, notre petit déj. devant la vue de notre chambre et nous voilà repartis en exploration, cette fois à nous le panneau Las Vegas. C'est une obligation de devoir aller là-bas pour se photographier et nous y allons tranquillement en redécouvrant de nouvelles choses que nous n’avions pas remarqué la veille. C'est fait, nous avons nos photos du panneau Las Vegas c'est énorme

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Nous flânons le long du strip et nous attaquons l'autre côté du strip que nous n'avions pas fait la veille et comme d'hab c'est juste plein les yeux à tous les coins de rue. 

Nous décidons de passer une partie de la fin d'après-midi à visiter notre hôtel, mais juste avec les yeux hein parce que enchainer Chanel, Dior, Prada, Louis Vuitton, Chopard forcément ça se regarde mais uniquement avec les yeux c'est sûrement l'un des centres commerciaux les moins abordables du monde mais ça nous fait marrer. Et puis, voir un manège à cheval et une montgolfière réalisés uniquement avec des fleurs fraiches c'est pas tous les hôtels qui peuvent se le permettre je pense.

 

 Et voilà que la 1ére soirée PartyLite qui pointe le bout de son nez, nous grimpons dans le bus qui nous dépose au Ceasars Palace et là je retrouve l'ambiance propre aux conférences PartyLite, avec toute cette énergie et ces partages. J'ai aussi eu l'immense fierté de voir ma belle récompensée pour tous ces efforts en recevant une reconnaissance au cours de cette soirée et quelle reconnaissance "coup de cœur du GM" c'est pas rien vu qu'elles ne sont que 2 à la recevoir, cela me remplit toujours de joie et de fierté de voir le travail de ma belle récompensé. Et puis cette soirée fût spéciale pour moi, car j'ai pu échanger avec Fred, le mari de Séverine et se fut un très bel échange de pouvoir discuter entre mari, cela peut paraitre bête mais j'ai peu eu l'occasion de rencontrer des mecs comme moi qui vivent au quotidien avec une femme "PartyLite" alors quand on a commencé à discuter avec Fred on c'est tout de suite retrouvé dans ce que cela suppose d'être le compagnon de vie d'une femme "PartyLite". Je vais couper court à toutes les spéculations, il n'y a rien de dramatique ou de tragique à vivre avec une femme "PartyLite" mais il n'empêche que cela demande beaucoup de communication et d'être conscient de ce que cela implique. C'est en ça que notre discussion fût super enrichissante avec Fred, bien au-delà du fait qu'on c'est très bien entendu dès le début hein Fred enfin j'espère :) alors encore une fois merci Fred pour ces discussions qui m'ont bien aidé et qui surtout me font me sentir un peu moins seul ;) 

 

Emporté par l'énergie de cette soirée nous avons décidé de poursuivre la soirée en retournant sur le strip voir les animations qui se déroulent dans la rue et surtout les illuminations des casinos ainsi que le spectacle des fontaines du Bellagio qui proposent une mise en scène d'un morceau de musique via tout un jeu de jet d'eau et de lumière, un spectacle magnifique à voir. Nous voilà déjà à la fin de notre 2e journée.

 

Jour 3 : Cette fois-ci on innove puisque dès notre arrivée nous nous étions inscrits à une expédition dans le grand canyon, nous voici donc sortie de Vegas pour aller vers le barrage Hoover début de notre périple en rafting, le voyage est assez rapide et nous nous retrouvons devant cet immense barrage surmonté de son incroyable arche en béton pour faire traverser le fleuve Colorado. Nous allons passer plus de 4 heures à remonter le fleuve, à découvrir des décors à couper le souffle, des sources d'eaux chaudes, des contrastes de couleurs et de végétations à tomber par terre. Nous irons même sur un bord de plage du fleuve pour prendre notre repas, l'air y est encore plus chaud qu'à Vegas mais bizarrement je le tolère très bien. Nous avons même réussi à photographier les seuls animaux qui vivent au bord du fleuve, ne me demander pas le nom, je ne m'en souviens plus. Cette expédition fût un véritable régal pour les yeux et le cœur encore un truc incroyable comme souvenir. Nous avons tout juste le temps de rentrer que nous repartons en expédition mais cette fois-ci shopping, le repérage nous a bien aidé et nous fait gagné un temps précieux. Nous avons tout juste le temps de revenir pour nous préparer à THE soirée.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Nous voici donc fin prêts, en argent blanc et noir comme le dress-code l'exigeait, en route pour le Drai's, la boite de nuit réservé par PartyLite pour l'occasion. Et à peine arriver, c'est une immense claque, la boîte est à ciel ouvert en plein milieu du strip et en face nous voyons rien de moins que le Bellagio et le Casears Palace. On surplombe littéralement le strip, c'est un lieu magique et unique y a pas de doute. Tout est juste parfait dans cette soirée les mots me manquent pour décrire les émotions qui m'animent tellement il y en a. Et puis se fût aussi une occasion d'échanger entre nous comme à la conférence donc forcément un moment particulier et puissant. Une soirée de rêve tout simplement. Une parenthèse hors du temps ou on ne pense plus à rien, juste profiter de l'instant sans penser au lendemain et à nos soucis quelque chose de réellement magique. Nous nous endormons des étoiles pleins les yeux et le cœur léger.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Jour 4 : Notre avion ne part que tard dans la soirée donc nous avons largement le temps de finir nos emplettes, nous avons juste à traverser la rue pour nous retrouver dans un immense centre commercial avec un nombre de boutiques énorme, bref la norme à Vegas en somme. Et puis surtout nous avons du temps pour aller taquiner les machines à sous, mais il y en a tellement laquelle choisir et comment ça marche :) nous arrivons finalement à trouver la nôtre et nous nous amusons à faire comme la majorité des joueurs c'est-à-dire à perdre de l'argent, nous avions bien fait de définir un budget de base parce que ça part à une vitesse les tunes, c'est un truc de dingue. La fatigue commence à vraiment se faire sentir aussi nous décidons de nous poser et d'attendre tranquillement le départ, cela nous permet de recueillir les impressions des personnes présentes qui sont comme nous hallucinées par cette ville tellement à part, qui ne dort jamais et qui en met pleins les yeux. L'embarquement nous permet de compléter notre collection de selfies si cher à ma belle et le voyage de retour se passe sans encombre (petite parenthèse en passant pour nos "naufragés" du retour à qui nous avons pensé bien bien fort vous pouvez me croire) et nous voilà de retour à Paris sous la pluie, comme j'aime à le dire en arrivant nous nous sommes retrouvés en "clim inversé" à Paris c'est-à-dire qu'il faisait 18 degrés dehors et 40 à l'intérieur des magasins grâce au chauffage alors qu'à Vegas il faisait 40 dehors et 18 à l'intérieur grâce à la clim. 

 

Voilà grosso modo comment je pourrais résumer mon voyage à Vegas, même si je sais pertinemment que les mots ont moins d'impacts par rapport à ce que l'on ressent là-bas, pour moi tout tient en une phrase finalement "Vegas ne se décrit pas Vegas se vit". 

 

Bien sûr, je ne vais pas me mettre des œillères, il y a eu des soucis au cours de ce voyage, rien de plus logique au vu du nombre de participants et tout ce que cela implique comme organisation et comme logistique mais je vais profiter de ce petit message pour remercier tous ceux qui ont organisés ce voyage vous avez fait un boulot de fou alors je vous dis un immense merci pour tout ce que vous m'avez fait vivre. Comme je le disais à Christophe, j'ai adoré la prise de risque de PartyLite, c'était un challenge énorme d'organiser ce voyage et vous l'avez réussi haut la main vous pouvez me croire. Je préfère de très très loin ne retenir que les choses magnifiques liées à ce voyage plutôt que les choses moins biens parce qu'en bout de ligne ce que je retiens avant tout, c'est que ce voyage m'a procuré énormément d'émotions, en plus de faire des rencontres magnifiques, et en bouquet final j'ai pu partager tous ces moments magiques et inoubliables avec la plus belle chose qui me soit arrivé dans la vie : ma belle, ma moitié, mon âme sœur.

Alors pour tout ça je vous dis un immense immense merci PartyLite.

Périple à Las Vegas : Bonne lecture !

Rédigé par Cécile Cloarec

Publié dans #Ma vie de conseillère

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Angélique van damme 25/06/2016 14:07

Trop beau témoignage. Et en effet on voit encore grâce à vos récits à tous les 2 , comme bous dites " que Végas ne se raconte pas mais se vit". Merci pour ce partage.

Angélique van damme 25/06/2016 14:08

Oupsss. vous dites. ...